Biomasse

Dans son sens général ce terme désigne, pour un lieu donné, l’ensemble des être vivants et des Image 1interrelations constructives existant entre eux et leurs productions.

La notion de biomasse  s’est cependant spécifiée récemment dans le sens d’une utilisation des constituants biogéniques pour  la production d’énergie.

Elle doit donc être distinguée, en première approximation, de celle de déchets organiques qui désigne des constituants inertes, d’origine animale et végétale, qui vont être décomposés par les agents biochimiques ambiants et disponibles au recyclage biologique des bactéries, des champignons, des plantes, qui les utiliseront pour assurer leur propre développement.

L’utilisation de la biomasse à des fins de production énergétique va de la combustion du bois au paléolithique à l’utilisation raisonnée actuelle des déchets agricoles et forestiers. Si elle constitue aujourd’hui la première source d’énergie renouvelable, elle ne garantit pas, en elle-même, l’innocuité en matière environnementale.

Sa mise en place devrait comporter en particulier des normes en matière de rejets (méthane, particules), de prélèvement sur la ressource (renouvellement des sols et de la végétation), de coût en G.E.S. de la production et du transport, de non compétition avec la production agricole.

Mais elle constitue un des rares motifs d’espérer.

MG

BiomasseLe film très éclairant de Mathias Fyferling ou comment, un jour, peut-être, Airbus deviendra Herbus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.