Brown cloud

Image 1Gigantesque « nuage brun » de pollution, produit par les effluents industriels de la Chine et de l’Inde, et qui est permanent environ 6 mois par an au-dessus du continent asiatique. En altitude il va du niveau du sol jusqu’à 3 kms d’altitude, ce qui le rend commensurable avec l’épaisseur de la troposphère (8 à 15 kms, selon la latitude) ; quant à sa surface, elle est équivalente à celle des Etats-Unis.

Sur le plan de la santé, il est éminemment toxique et provoque plusieurs centaines de morts par an ; par contre, dans la mesure où il fait obstacle au rayonnement solaire – et l’on connaît ces « villes nocturnes » d’Asie – il a un effet global refroidissant. Ceci dit une étude récente du Jet Propulsion Laboratory de Californie (2014) montre qu’il a un effet de renforcement des cyclones.

Enfin, ces émissions tendant toujours à s’accroître, le nuage s’étend ; il a récemment atteint le Tibet. A Lhassa, fin 2013, la densité des micro-particules a dépassé le seuil critique de 500mg/m3, ce qui constitue une urgence sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.