Brown cloud

Image 1Gigantesque « nuage brun » de pollution, produit par les effluents industriels de la Chine et de l’Inde, et qui est permanent environ 6 mois par an au-dessus du continent asiatique. En altitude il va du niveau du sol jusqu’à 3 kms d’altitude, ce qui le rend commensurable avec l’épaisseur de la troposphère (8 à 15 kms, selon la latitude) ; quant à sa surface, elle est équivalente à celle des Etats-Unis.

Sur le plan de la santé, il est éminemment toxique et provoque plusieurs centaines de morts par an ; par contre, dans la mesure où il fait obstacle au rayonnement solaire – et l’on connaît ces « villes nocturnes » d’Asie – il a un effet global refroidissant. Ceci dit une étude récente du Jet Propulsion Laboratory de Californie (2014) montre qu’il a un effet de renforcement des cyclones.

Enfin, ces émissions tendant toujours à s’accroître, le nuage s’étend ; il a récemment atteint le Tibet. A Lhassa, fin 2013, la densité des micro-particules a dépassé le seuil critique de 500mg/m3, ce qui constitue une urgence sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.