Glaciaire

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Une ère glaciaire est définie comme la période géologique pendant laquelle il existe des inlandsis, c’est-à-dire des glaciers continentaux d’une surface égale ou supérieure à 50 000 km2. Nous vivons dans la 5° ère glaciaire, entamée il y a environ 35 millions d’années.

Mais une ère glaciaire se divise elle-même en périodes glaciaires définies par l’avancée des glaciers d’une durée approximative de 100 000 ans et en périodes interglaciaires définies par le recul des glaciers, d’une durée de quelques dizaines de milliers d’années.
Nous vivons dans une période interglaciaire, l’Holocène, qui a commencé il y a 13 000 ans et qui devrait, en principe, s’achever dans 20 000 ans.
Or si les cycles orbitaux paraissent bien déterminer le passage d’une période glaciaire à une période interglaciaire, ils ne peuvent à eux seuls rendre compte :

  • ni de la différence de température moyenne globale – + 6°C – séparant une période glaciaire d’une période interglaciaire
  • ni, surtout, de la survenue d’une ère glaciaire, d’une durée de plusieurs millions d’années, et qui relève de facteurs terrestres ( composition chimique de l’atmosphère, répartition des masses continentales, albédo et latitude des différentes surfaces terrestres, système général des enveloppes fluides )

Exemple : l’ouverture du passage de Drake, entre la Patagonie et l’Antarctique, a permis sous l’action de vents particulièrement violents, la formation du courant circumpolaire, le plus puissant du globe, et a isolé thermiquement le continent antarctique, permettant ainsi son englacement, ce qui a initié, par une série de rétroactions positives, l’ère glaciaire actuelle, il y a 35 millions d’années.

MG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.