Gyres océaniques

Image 2

Courants océaniques superficiels et circulaires engendrés par les déplacements d’eau induits par les vents et composés à l’effet de Coriolis. Ils se prolongent en profondeur par une structure tourbillonnante à force décroissante.

Leur bord périphérique peut atteindre plusieurs milliers de kilomètres ; on en compte cinq principaux : Pacifique Nord et Sud ; Atlantique Nord et Sud ; océan indien.

En interaction avec les autres composantes des déplacements d’eau (gradient de température et gradient de densité), ils participent au système général de la circulation océanique surnommée « la grande courroie de transmission » (Great conveyor belt), dont l’effet principal est de transporter vers les hautes latitudes la chaleur du rayonnement solaire absorbée dans la zone intertropicale.

On a récemment découvert qu’ils concentraient dans leur zone centrale les divers emballages plastiques rejetés par tonnes dans l’environnement depuis quelques décennies. On évoque désormais un septième continent à propos de l’île de déchets  du gyre pacifique Nord, dont la surface oscillerait, selon l’épaisseur des déchets prise en considération, entre 700 000 et 15 000 000 km2.

Ces résidus plastiques empoisonnent la faune océanique et aérienne.

MG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.