Nikolaï Vavilov

Nikolaï Vavilov (1887 – 1943) est un botaniste russe, qui, en menant une analyse scrupuleuse du plus grand nombre de plantes possible, est parvenu à déterminer les six grandes familles de cultivars et leur image-1position dans l’arbre phylogénétique. Le travail de collecte qu’il mène avec ses collaborateurs pendant 20 ans, dans plus de soixante pays, peut être considéré, dans la lignée des recherches de Mendel, comme un des fondements de la génétique. Mais surtout Vavilov a l’excellente idée de constituer, à partir des semences ramenées de ces voyages, un conservatoire qui prendra initialement le nom d’Institut Pansoviétique de Botanique appliquée et de nouvelles Cultures et sera initialement localisé à Léningrad. Il est intimement persuadé, avec raison, que la sécurité alimentaire est tributaire de la richesse variétale et que celle-ci doit s’étendre aux congénères naturelles des plantes cultivées.
Malheureusement Vavilov était issu d’une famille aisée et s’opposait en outre aux théories du camarade Lyssenko, lequel venait du milieu paysan et avait donc forcément raison, du moins pour la horde de staliniens alors à la tête du pays. C’est pourquoi ces apparatchiks soviétiques le jetèrent en prison en 1940 où ils le laissèrent mourir de faim, ce qui advint en 1943. En 1966 l’institut finit par prendre le nom de son fondateur – c’est bien le moins – et Saint-Pétersbourg, par retrouver le sien. Il chapeaute 12 stations réparties dans tout le pays. Les collections comportent environ 43 000 espèces de légumes et 5000 espèces de petits fruits. Mais le nombre total des variétés atteint 325 000. C’est dans ce riche patrimoine génétique que l’on peut espérer trouver les configurations génétiques les plus résilientes aux aléas climatiques.
L’Institut Vavilov est l’une des principales banques de semences du monde. Le groupe Seb, qui s’est récemment signalé par la mise sur le marché de petit électroménager réparable, vient de créer près de Lyon une ferme conservatoire issue de semences de l’Institut Vavilov.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.