R.S.E.

Sigle utilisé pour désigner la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Un point préalable sur l’adjectif : « sociétal » et Image 4pas simplement « social » ; ceci implique que ce concept renvoie à tous les impacts de l’activité productrice de l’entreprise sur la société dans laquelle elle s’insère, ce qui inclut en particulier ses prélèvements et ses rejets sur et dans l’environnement.
La R.S.E. est le concept clef de la mutation des acteurs du champ économique vers le développement durable. C’est seulement à partir du moment où ceux-ci signifient – en l’intégrant à leur management – leur nouvelle orientation, que l’on peut espérer voir se mettre en place les mutations qui préserveront l’avenir.
Les sociétés développées, qui se caractérisent par une formidable inertie socio-économique, ne pourront véritablement se réformer que par l’initiative privée et l’engagement individuel, qu’il s’agisse de produire ou de consommer, d’offrir du travail ou de mettre des capitaux à la disposition de ceux qui, justement, assument la R.S.E.
Et plus cette mutation sera rapide, plus le tournant de la transition aura de chance d’être pris à temps.
Ici une excellente étude de R.S.E. / Novethic (cf. Media) qui évalue le retentissement des Accords de Paris sur le monde de l’entreprise et donne nombre de signes encourageants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.