Vélorution

Image 2Concept et mot valise forgé par Mouna Aguigui, de son vrai nom André Dupont, (1911-1999), activiste et lanceur d’alertes, éditeur et rédacteur du journal « Le Mouna frères », moderne Diogène – à quelques détails près – et initiateur à l’écologie. Il désignait explicitement par là l’acte par lequel on pouvait à la fois, grâce au vélo, mettre un terme à la dictature de la voiture en ville – d’autant plus suffocante qu’elle avait plus de succès et donc engendrait plus de contre-productivité –  se déplacer efficacement et se maintenir en bonne santé.

Quelques années plus tard à Paris, à Lyon, à Bordeaux, à Rennes, à La Rochelle, à Créteil, à Cergy-Pontoise, avec l’aménagement des voies de circulation et la mise à disposition de bicyclettes en libre-service, de grands ensembles urbains sont effectivement entrés en vélorution.

Une association loi de 1901 portant ce nom a été créée en 2003 et anime un site rassemblant toutes les informations locales relatives au vélo… et à la vélorution.

MG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.